Buste

Buste – grès émaillé / fer / bois

30 x 30 x 145 cm / 2016

Texte de l’exposition Buste / Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon / 2016

Restitution de la résidence « Sculpture Céramique » dirigée par Jean-Luc Bari sur le thème du multiple, à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon.

Durant cette résidence, Benjamin Desoche a développé sa réflexion sur le travail en volume : Comment transposer un objet virtuel créé a l’aide d’un logiciel 3D en un objet réel fait de terre et d’émaux ?

Il opte finalement pour une nouvelle technique : la stratification, un procédé permettant de créer un volume constitué de strates. Généralement utilisé pour maquetter une surface géographique, ceci permet une précision d’échelle ainsi qu’une simplicité de construction. Comme pour la pixellisation dans ses travaux précédents, le point de départ de l’œuvre est une forme schématique et brute. Le nombre de multiples a été déterminé par le nombre de faces visibles normalisées que le logiciel proposait. Ce sont alors huit faces qui, disposées en cercle montrent huit bustes à la fois depuis un seul angle de vue.

Le procédé de stratification a rendu possible la création de formes avec un minimum d’informations visuelles. Ce mode de construction a conduit à la matérialisation de bustes humains asexués, flous, presque brumeux revisitant «l’image» du buste.

Vue d’exposition / Buste / Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon / 2016

Vue d’exposition / MinimuM / Les Bains Douches Battant / Besançon